Quand la gravité nous traverse et transforme.
Faire face ou un pas de côté.
Prendre la tangente ou du recul.
Chaque danseur répond à sa manière.

Chutes et rebonds
Poids et légèreté
Résonances et transfert
Chaque pas est une chute.
Un intervalle d’équilibre et de déséquilibre.

Transverse, un diptyque autour de la gravité, sous la direction de Ân-Jos VŨ

  • Le spectacle pour 4 à 6 danseurs danseuses professionnel-les
  • La version participative avec danseurs danseuses amateurs et initiés

Le travail de Ân-Jos VŨ se focalise depuis 2019 sur les chutes, les rebonds et les résonances dans le corps de l’être et dans le corps d’ensemble.
La gravité, au sens figuré, forme et déforme le corps et défigure le visage jusqu’au tiraillement de la chair quand les pensées et l’esprit cogitent et ruminent dans l’immobilité.
La gravité, au sens physique, attire et retient le corps. S’y opposer, se soulever pour rester debout. Chaque pas, chaque bond est un moment de suspension.

Les ateliers de transmission de la structure au public et danseurs danseuses amateur-es s’articulent autour du transfert d’énergie qui ne peut être coupé, stoppé mais dévié.
Ayant pratiqué le taï chi et l’aïkido, Ân-Jos voit dans un mouvement, un déplacement d’énergie qu’il est possible de canaliser et dévier selon une courbe ou un ∞.
Il enseigne comment chuter sans subir, comment se servir de chaque approche du sol pour repartir, rebondir, sauter, trouver l’impulse.
Avec l’enseignement au butô de Sumako KOSEKI depuis 2012, il fait jouer les mouvements internes, organiques et articulaires.

À la performance, même au sein d’une structure déterminée, il permet aux danseurs danseuses d’exprimer leur part individuel, d’offrir ce qu’ils ont en eux, de danser selon leur expérience, leur humeur et leur physicalité.

L’important, c’est de savoir rebondir et non comment on est tombé.

Actualités :

  • « À la Transverse », version participative joué à Chambéry le samedi 17 octobre, festival Art d’Corps
  • et avec les danseuses danseurs de la Compagnie Passage(s) pour la saison 2020-2021

Le spectacle a été joué pour la première fois le Samedi 12 septembre 2020 à 20h
Avec Ân-Jos VŨ – Élisa LÉCURU – Élodie GUILLOTIN – Youri PERRUT
aux Ateliers de la Ville en Bois 23, rue de la Ville en Bois, 44100 Nantes

Avec le soutien de la Ville de Nantes et du Centre chorégraphique Nationale de Nantes.
Production déléguée A.I.M.E.- compagnie conventionnée avec l’État – Ministère de la Culture – DRAC Pays de la Loire.
D.A.M. – rassemblement mouvant d’artistes et artisan-e-s pour la danse, est née en avril 2020 durant le confinement, vers Nantes et alentours. C’est une manifestation du désir de faire commun et de sortir des isolements.
Ce rassemblement tend à partager des initiatives individuelles et à les développer collectivement. D.A.M. n’a ni représentant ni forme juridique propre. La vivacité du mouvement repose sur les propositions portées par les personnes qui souhaitent y prendre part.