Un présent dévorant est un présent qui tourne en boucle, un présent qui n’offre plus l’horizon d’un temps dans sa plénitude: passé/présent /futur.
Privé de ses perspectives spatiales, il est coupé de sa mémoire comme de ses désirs.
Le sensible et la raison en sont orphelins.
Un monde digne de ce nom est un monde sans frontière, un monde qui ne se brise que sur l’infini.