Fabrice GUÉNO, cofondateur de la Cie ECCE SAN SAN et membre depuis son origine du Collectif d’artistes LA FAMILLE CARTOPHILLE, est professeur de Capoeira (Ginga Nagô), photographe, vidéaste, chorégraphe et interprète. Il vit et travaille à Nantes.

Côté jardin :  bercé par le cinéma populaire chorégraphique, c’est en  Fred ASTAIRE, Jackie CHAN ou danseur de break qu’il se rêve. Mais en 1991, c’est la porte d’un cours de danse contemporaine qu’il pousse en premier. En 1997, il rencontre Françoise CHEDMAIL et sa compagnie de danse universitaire TAILLE UNIQUE dans laquelle il se forme auprès de nombreux chorégraphes. Intéressé notamment par le travail  d’Yves Marc et Claire HEGGEN (Théâtre du mouvement), ainsi que celui d’Hervé DIASNAS et sa Pratique Mobilité Danse, il garde une pratique de recherche autour de l’efficacité vitale du mouvement.

Au même moment, il rencontre mestre Branco (GINGA NAGÔ) et sa Capoeira virtuose auprès duquel il se forme à cet art brésilien du mouvement. Dans ces rencontres et ses voyages, il apprendra encore auprès des plus grands mestres de cet art.

Plus récemment, il commence une recherche autour de la danse Gaga d’Ohad NAHARIN (Batsheva) avec Caroline BOUSSARD et il explore les infinités de la danse japonaise Butō avec Sumako KOSEKI.

Côté cours : passionné depuis l’enfance par le dessin,  c’est naturellement qu’il s’intéresse  à l’image et commence, en 1990, un travail avec la photographie. En 2000, il réalise les vidéos  pour un spectacle de Phia MÉNARD (NON NOVA , Ascenseur, fantasmagorie pour élever les gens et les fardeaux) avec laquelle il collabore pendant plus de 10 ans.

Depuis, il participe aux créations de compagnies liées à la danse (Hanoumat, Elements…), aux arts du cirque et au théâtre (Syllabe, Energumen, Lombric Spaghetti,…) aussi bien comme photographe, plasticien, vidéaste et(ou) danseur.