Ya-Yu LAI

Artiste calligraphe / scénographe

Après avoir terminé sa formation de design d’espace à Taïwan, à Paris, puis la scénographie à Nantes, elle exerce de divers projets au sein de l’association Les Marchands de SABLE : architecture intérieure, scénographie, design mobilier, signalétique, création graphique et de site web, photographie, édition, installation… dont certains projets sont en collaboration avec la Ville de Nantes.

En parallèle, elle développe des recherches artistiques et des réflexions sur la calligraphie du mouvement, dont celui de la danse. Ses créations portent une sensibilité particulière dans le rapport au corps et au mouvement. Elle questionne les liens entre le milieu naturel et le corps humain, le mouvement visible/invisible, l’interaction entre le visuel graphique et le volume. 

Sur le thème de la « Danse », elle saisit le mouvement des danseurs par un élan dans l’obscurité des salles de spectacle et aux ateliers de danse. Le mouvement du danseur inspire le travail de sa main, qui trace la beauté de l’instant sur le papier. C’est une communion entre le mouvement et l’esprit. Son pinceau épouse avec vigueur les postures et les mouvements des danseurs, la manière dont ils s’embrassent ou s’étirent, s’élancent ou s’assoient, se penchent en avant ou se ramassent sur eux-mêmes. Le geste rime le lent et le rapide, le long et le court, le sinueux et le rigide, le dense et le léger, le plein et le vide…

Elle considère que les calligraphies rejoignent l’esprit de la danse. C’est-à-dire que sur le papier blanc (la scène), une fois que le pinceau (le danseur) est lancé, la composition apparaît comme un instantané. Le mouvement du danseur inspire le travail de sa main, recueilli… sur le papier.